Espagne cachée

L'Espagne cachée

Les secrets de l'Espagne en dehors des sentiers battus



About-Spain.net - à la découverte de l'Espagne espagnole 
A découvrir Extremadure Castille Andalousie
Conduire en Espagne Hébergement Aragon

Albarracin

Albarracin, près de Teruel
Cette page est consacrée à l'Espagne que la plupart des touristes ne visitent jamais - l'Espagne de vastes espaces ouverts, de montagnes et de réserves naturelles, de villes et villages historiques, de châteaux incroyables et de villes fortifiées, d'églises anciennes, monastères et chapelles,.
   Découvrons  cette Espagne dont la culture est unique en Europe, une fusion de trois grandes traditions religieuses, le christianisme, le judaïsme et l'islam. Nulle part ailleurs en Europe ces trois cultures ne se sont réunies comme en Espagne - une réunion culturelle qui fait de l'Espagne un pays unique qui a tant à offrir au voyageur curieux.
     Evidemment, en réalité l'Espagne ne recèle aucune ville, aucun village, aucun lieu vraiment "caché" ; en revanche, il existe de nombreux lieux en Espagne qui restent totalement hors des sentiers traditionnels du tourisme international. D'autre part, dans de nombreuses régions d'Espagne, le tourisme est presque exclusivement espagnol - à plus de 90%. C'est même vrai pour certains endroits qui ont tout à offrir au touriste curieux - et notamment un patrimoine historique et naturel fabuleux, et une infrastructure touristique permettant d'y accéder..
   

Aragon

L’une des régions les plus sous-estimées de l’Europe en matière de tourisme, l’Aragon souffre d'être sérieusement en dehors des circuits touristiques. La plupart des touristes se rendant en Espagne préfèrent contourner les Pyrénées en passant par une autoroute côtière. Pour se rendre depuis la France directement en Aragon, il suffit de passer par un des tunnels ou cols pyrénéens, car l'Aragon est une région frontalière avec la France. Paradoxalement, on peut aussi s'y rendre en suivant le parcours le plus court entre Paris et Valence qui  passe par Biarritz et ensuite par la Navarre et par l'Aragon.  Voir Espagne sans les péages.
   Capitale  de l'Aragon, la ville de Saragosse (Zaragoza) est la cinquième plus grande ville d'Espagne, mais même en Espagne, beaucoup de gens ne savent pas où elle se trouve. Mais c'est une ville au patrimoine historique inestimable, au point d'avoir deux cathédrales.
  L'Aragon couvre une bonne partie du centre-est de l'Espagne, des Pyrénées au nord à la frontière avec la région de Valence au sud.  La caractéristique frappante de cette région est sa sécheresse. La région autour de Saragosse est un désert - pas un désert de sable comme le Sahara, mais un désert de brousse et de garrigue. Depuis des milliers d'années, les hommes s'efforcent d'apprivoiser le désert et de nombreuses parties d'Aragon sont maintenant irriguées ou cultivées avec des cultures saisonnières pouvant être récoltées avant la chaleur de l'été. Mais l'Aragon est sec. Teruel, dans le sud de l’Aragon, possède quelques uns des plus beaux monuments mudéjars d'Espagne (voir Espagne mauresque) Juste en dehors de la ville se trouve le seul entrepôt d'avions de ligne à ciel ouvert en Europe, un lieu qui rappelle ces parkings d'avions de la vallée de Mojave en Californie, où les longs-couriers restent inactifs sur le tarmac dans un lieu où la pluie tombe moins de 60 jours par an. Et 60 jours de pluie par an, c'est davantage que dans beaucoup d'autres parties de la région.
Torollones de la Gabarda
Torollones de la Gabarda, Monument valley espagnol quasiment inconnu
   Saragosse et Teruel sont reliées par l'Autoroute gratuite A23. Mais pour ceux qui ont le temps et la curiosité, un itinéraire alternatif de Saragosse à Teruel consiste à emprunter la route A222 > N240 via Belchite, Muniesa et Utrillas - une belle route pratiquement sans circulation et offrant une découverte spectaculaire du semi-désert aragonais. Le vieux Belchite est un lieu remarquable à visiter lorsque le site est ouvert (essentiellement le weekend); sinon on peut en contempler les ruines de l'extérieur.  La ville a été dévastée par la guerre civile espagnole en 1938 et est restée en ruines depuis, monument aux horreurs de la guerre. Sans surprise peut-être, la destruction étant le fruit d'une guerre entre Espagnols, ce n'est pas un endroit particulièrement mis en valeur par les autorités touristiques du pays, ni de la région, et les visiteurs sont donc rares. Mais Belchite reste une ville martyre et un lieu de mémoire au même titre qu'un Oradour sur Glane.
  Dans de nombreuses régions d'Aragon, les paysages rappellent l'ouest américain, à une échelle réduite. Vastes espaces ouverts, formations rocheuses rouges et blanches, gouffres et canyons battus par les intempéries. Par exemple, à trente kilomètres au sud de Huesca, les formations rocheuses des Torollones de la Gabarda ressemblent à une petite version de la Monument Valley en Arizona ... mais sont totalement inconnues, tandis que quelques kilomètres plus à l'est, un bluff similaire à Alberuela de Tuba est couronné par les vastes ruines d'un château médiéval.
   Tout cela n'est qu'un début. L'Aragon, c'est aussi la remarquable petite ville d'Albarracin ou la ville fortifiée de Daroca, le Parc national d'Ordesa dans les Pyrénées aragonaises (et tout le reste des Pyrénées aragonaises d'ailleurs), le palais de l'Aljaferia et le musée Goya à Saragosse, ou le monastère roman de San Pedro el Viejo à Huesca. Plus des paysages spectaculaires et de nombreux lieux absents de tout guide touristique.....
 

Extrémadure

Trujillo
Trujillo - statue en bronze du conquistador Francisco Pizarro
S'il fallait choisir la région d'Espagne la plus à l'écart des flux touristiques, malgré sa richesse patrimoniale, ce serit sûrement l'Extrémadure - une région si peu connue à l'extérieur que peu de gens en dehors de l'Espagne en ont jamais entendu parler. Située entre la Castille et la frontière portugaise, c'est une grande région à faible densité démographique - plus grande que la Belgique - qui peut se vanter d'avoir trois sites du patrimoine mondial de l'UNESCO, d'autres grands sites du patrimoine européen, ainsi que plusieurs zones de patrimoine naturel exceptionnelles - sans parler de ses petites villes et villages remarquables, qui ne sont même pas mentionnés dans les guides locaux. Certes, l'Extrémadure est désormais sur le chemin de plus de touristes que dans le passé, surtout depuis qu'elle est traversée par deux autoroutes d'importance européenne, celle qui va du nord de l'Espagne à l'Andalousie, l'autoroute A66, ou celle qui relie Madrid à Lisbonne; mais elle reste très peu visitée.
     Cela peut surprendre, car déjà au 16ème siècle, l'Extrémadure avait une certaine attraction pour ceux qui la connaissaient. C'est là, au monastère de Yuste, que le grand empereur Habsbourg Charles Quint  - né aux Pays-Bas - a choisi de passer les dernières années de sa vie. Même aujourd'hui l'ancien monastère est si calme, si loin de la turbulence des villes, que les quelques touristes qui le visitent comprennent sans difficulté ce qui a motivé un des hommes les plus puissants de son siècle, à se retirer ici..
Balisage sentiers de randonnée   La plupart des quelques villes d'Extrémadure méritent une visite. Mérida, avec ses vestiges romains qui sont parmi les meilleurs en Espagne, Caceres avec son paysage urbain unique datant de la Renaissance, Placensia avec ses murs et sa belle cathédrale, Trujillo - sûrement l'un des petites villes les plus attractives d' Espagne. A l'est de Trujillo, dans la sierra éponyme, se trouve le monastère royal de Guadalupe, l'un des plus impressionnants d'Espagne, et également site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO; à côté d'un impressionnant ensemble architectural mélangeant gothique et mozarable, le monastère renferme de nombreuses œuvres d'art dues aux plus grands artistes espagnols.
   Evidemment ces villes et monuments sont répertoriés dans les guides touristiques; mais on ne peut pas en dire autant de beaucoup d'autres endroits intéressants, de belles petites villes comme Garovillas, avec sa grande place à arcades blanchies à la chaux, ou Galisteo,  petite ville enfermée dans ses remparts médiévaux totalement préservés.
   Quant à l'environnement naturel, l'Extrémadure avec ses parcs, ses montagnes, ses sentiers de randonnée, ses pistes cyclables et ses vastes espaces ouverts, est une région où le dépaysement est garanti. Alors que les montagnes et les vallées du parc national de Monfragüe attirent un nombre croissant de visiteurs en raison de la proximité de l'autoroute Madrid-Lisbonne qui traverse l'Extrémadure, la Sierra de Gata, près de la frontière portugaise, fait partie des régions les plus isolées d' Europe. Ces deux sierras - comme d'ailleurs l'ensemble de l'Extrémadure - offrent de merveilleuses possibilités pour les activités de plein air, et notamment l'ornithologie et la randonnée; ici les cigognes sont partout - mais elles partagent l'espace avec nombreux types de faucon, d'aigles et de vautours, sans oublier les outardes, les pies bleues, et une grande variété de petits oiseaux.   Cliquez pour plus de détails sur l'Extrémadure

Castille

les remparts d'Avila

Les remparts d'Avila
 Pour plus de détails voir pages Castille et Leon  et Castille la Mancha  en anglais.

Située au cœur de l'Espagne, la Castille, qui encercle la capitale Madrid, est divisée de nos jours en deux  grandes régions ; c'est dans ce noyau de l'Espagne historique que l'on trouve plusieurs des plus fabuleuses villes du pays - des villes qui sont bien loin des sentiers battus habituels des touristes étrangers, sauf de ceux qui savent.
    Au nord et à l'ouest de Madrid se trouve la région de Castille et Leon. C'est dans cette région qu'on peut découvrir plusieurs des villes historiques d'Espagne, Salamanque, Ségovie, Avila, et Burgos, quatre villes ayant un patrimoine culturel fabuleux, et toutes classées au patrimoine mondial de l'UNESCO. Salamanque, siège d'une des plus grandes et plus historiques universités espagnoles, a un centre historique avec une magnifique cathédrale et Plaza Mayor. Ségovie, au pied de la Sierra de Guadarrama, est une belle vieille ville avec un  château féerique, une magnifique cathédrale, un centre ancien et le meilleur aqueduc romain d'Europe. Pour sa part Avila offre le plus grand, le mieux conservé et le plus complet ensemble de remparts de toutes les villes d'Europe, ainsi que d'une magnifique cathédrale. Et Burgos a une grande cathédrale médiévale.  Au nord-ouest de Burgos, la ville de Léon, première capitale de l'Espagne chrétienne après le début de la reconquête, renferme un joyau de l'art roman, le panthéon des rois de l'Eglise San Isidoro
  Au sud de Madrid, dans la région de Castille la Mancha, on découvre la vieille ville de Tolède, construite sur une colline dans un méandre du Tage (Rio Tajo) et autrefois capitale d'Espagne. La ville est comme un musée vivant de l'histoire de l'Espagne : un pont romain, des monuments mauresques du Moyen-Age, la plus ancienne synagogue d'Europe, de magnifiques exemples d'architecture mudéjar - ce mélange unique de styles espagnol européens et mauresques - une cathédrale gothique et plusieurs monuments datant de la fin de la Renaissance sont parmi les nombreux sites qui attirent des voyageurs depuis deux siècles. C'est à Tolède qu'a vécu et travaillé un des plus grands artistes d'Espagne, El Greco:  le musée El Greco est juste un parmi plusieurs endroits où l'    on peut découvrir des chefs d'oeuvre de ce peintre tellement atypique.
San Isidoro
Joyau de l'art roman en Espagne - le panthéon des rois dans l'église San Isidoro à Léon

    Mais au-delà de ses villes historiques, la Castille a encore beaucoup à offrir aux amateurs, y compris d'innombrables sites bien hors des sentiers battus, ces lieux secrets d'Espagne qui semblemt parfois avoir été oubliés par le monde moderne.
   Bien que certains de ces sites comme le fabuleux monastère roman de Santo Domingo de Silos, près de Burgos attirent un grand nombre de touristes - principalement espagnols ou pèlerins - beaucoup d'autres monuments, dont des forteresses magnifiques et de belles églises médiévales, bien conservées et souvent bien rénovées, ont très peu de visiteurs. A Medina del Campo, sur les plaines du nord de la Castille, se dresse une des plus grandes et des plus belles forteresses médiévales d'Espagne. Les amateurs de solitude, de découverte et de grands espaces pourront simplement préférer flâner le long des routes secondaires de Castille, en admirant les grands châteaux ou les belles églises qui se découvrent au tournant d'un virage, ou dans des villages endormis ou de petites villes où le touriste de passage, surtout étranger, est un oiseau rare.  Le poête et voyageur Théophile Gautier , un des premiers à faire une découverte touristique d'Espagne en 1840,  a admiré la belle petite église romane de Sotosalbos, près de Ségovie. Si les ruelles du village sont désormais pavées, l'église et les bâtiments autour n'ont guère changé depuis la visite de l'auteur du premier "Voyage en Espagne".
   En Castile, comme en Extrémadure, de nombreux sites et monuments historiques de qualité ne sont même pas mentionnés ailleurs que dans les brochures des offices de tourisme de proximité - et parfois pas du tout. Un voyage en Castille cachée est un voyage de découverte duquel le voyageur peut revenir avec des histoires uniques.


Autres régions d'Espagne, autres thèmes (en français ou en anglais)
Les grands sites touristiques d'Espagne
Andalousie - le patrimoine d'Al-Andalus
Asturies - L'Espagne verte
La région de Valence
L'Espagne romaine
L'Espagne mauresque
Chateaux en Espagne
A suivre ....




Photo haut de page - Quelque part en Espagne.....

belle route sans voitures en Espagne rurale

Pueblo blanco

iHi - de petits hôtels indépendants - un choix d'hébergements de caractère en Espagne
1a. iHi Espagne - index principal
1b. Hotels au centre et au nord de l'Espagne
2.  Hotels in dans le sud de l'Espagne

Fortress Medina del Campo
Forteresse mudéjar à Medina del Campo, Castile

Off the beaten track on the Spanish coast
Côte espagnole encore cachée 



►►Et si cela vous intéresse...
Espagne - le pays
Informations essentielles sur l'Espagne
Voyager en Espagne
Se déplacer en Espagne, 
Espagne en voiture, les cars et les trains, l'Espagne à pied
Carte autoroutière d'Espagne - autoroutes, routes principales, et villes importantes.
Traverser l'Espagne sans péages -  de Bayonne à Valence et la côte
Les trains en Espagne
Carte ferroviaire, prendre le train, et patrimoine ferroviaire
Tourisme en Espagne
Hébergement en Espagne
Où aller et que voir
Espagne cachée
Les châteaux en Espagne
Extremadure
La Région de Valence
L'Andalousie (en anglais)
Castile La Mancha (en anglais)

Text  et photos copyright © About-Spain.net 2012 - 2019,
    

About-Spain.net utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Si vous êtes d'accord cliquez sinon demandez plus de détails